// RENCONTRE // Les Jardins de la mer

Les rencontres aussi palpitantes qu’appétissantes — #3

Par ces belles et chaudes journées d’été, on part à la rencontre rafraichissante de Valérie & Jean-Marie : direction Le Croisic et ses jardins de la mer !

Vendredi après-midi, 13h00, départ pour une balade de pêche à pied… d’algues. Quoi ?! Ca se mange les algues ?

Métier hérité ? Métier de passionné ? Métier recommandé ?
Comment en êtes-vous arrivés là tous les deux ?

Avec Valérie on a toujours eu les mains dans l’eau : d’abord une grande carrière au sein des aquariums — j’ai même fini Directeur Général de l’aquarium de Lyon — et Valérie avait la fibre pédagogique avec des ateliers sur les sens et particulièrement la découverte par le goût avec les enfants.

Changement de vie pour la famille, installation au Croisic au milieu de l’espace naturel protégé de 7 ha familial alimenté en direct par la mer depuis plus de 500 ans.

On s’est alors lancé dans la nurserie et l’écloserie d’huîtres, activité malheureusement et complètement entachée par l’épidémie d’il y a quelques années qui nous a fait arrêter et invité à se tourner vers l’aquaculture.

Mon père fournissait de la nourriture pour les aquariums. Nous on a préféré utiliser les algues qui bordent notre littoral et leur redonner leurs lettres de noblesse à notre façon et avec notre passion; et on a donc désormais aussi les pieds dans l’eau !”

Une anecdote à partager sur un élément étonnant de votre métier ?

Une fois ramassées (coupées non pas arrachées), que deviennent les algues ?

En tant que cueilleur du dimanche ou consommateur final on vit déjà une belle expérience mais côté coulisses, qu’est-ce qui vous prend le plus de temps ?

Jean Marie

“Pas une chose mais tout ! On a des milliers de choses à gérer conjointement : le séchage selon les conditions météo, les cueillettes selon les marées et les commandes, l’organisation des sorties pêche à pied et ateliers de cuisine… Ca nous demande une capacité d’adaptation et de réactivité folle de base.
Tout comme notre expertise de conseil de chefs pour répondre toujours plus à leur problématique de recherche de saveurs/textures/mâche/couleur. C’est du temps, de l’attention, des tests !”

Un moment beau, bien et bon ?

Valérie : 
“Ma saison préférée pour la cueillette c’est à l’automne, ce que j’appelle le petit printemps ! Les algues redémarrent un cycle et c’est un bonheur côté jeunes pousses.”

 

Un aliment méconnu ou mal utilisé à nous refaire aimer ?

 

Dans votre dernier repas, on retrouve quoi ?Jean-Marie : 

“En entrée : des coquillages ! Mmmh des coques accompagnées de spaghettis de mer (#algues). En plat, j’adore l’anguille donc de l’anguille grillée. Du fromage, absolument du fromage ensuite puis du gwell, un lait de vache pie noir fermenté (entre le lait ribot et la faisselle ndlr) ou du gâteau au chocolat !”

 

Quels animaux croise-t-on lors des cueillettes d’algues ?

 

Partez vite à la (re-)découverte des algues avec les sorties en bord de mer et les ateliers de cuisine des Jardins de la Mer !
Pour déguster leurs produits, Valérie vous attend sous les halles du Marché du Croisic le samedi et vous les retrouverez aussi tout bientôt dans la e-boutique des Saveurs Détonnantes !

 
Par Mariette ❤️❤️